Accorder les couleurs sans emmêler ses pinceaux

Source: Pixabay.com

L’accord des couleurs en français et en arts plastiques sont deux niveaux de difficulté bien différents.

L’accord de l’adjectif de couleur doit tenir compte de plusieurs règles selon la catégorie à laquelle il appartient :
un adjectif de couleur simple? ;
un adjectif de couleur composé? ;
un nom employé comme adjectif de couleur? ;
un adjectif dérivant d’une couleur?

Le plus simple à accorder correctement est l’adjectif de couleur simple. Ce dernier, formé d’un seul mot, s’accorde en genre et en nombre avec le nom qui le précède. Par contre, s’il est suivi d’un nom, ni un ni l’autre ne s’accordera.
Ex: des pantalons jaunes.
Ex : des pantalons jaune poussin.

L’adjectif de couleur composé est formé de minimum deux mots et demeure invariable.
Ex : Elle a une jupe gris pâle. (et non, grise pâle)
Ex : Ses yeux sont bleu-vert. (et non, bleus-verts)

Les noms employés comme adjectifs de couleur sont des mots ayant été tirés d’un nom. Ces derniers restent invariables.
Ex : Elle a des yeux noisette.
Ex : Mon père a acheté deux traineaux orange.

Les couleurs tirées d’une autre langue demeurent également invariables.
Ex : Des pantalons kaki.
Ex : Cette fille a les cheveux auburn.

On retrouve certaines exceptions : « rose », « mauve », « fauve », « pourpre », « écarlate », « vermeille » et « incarnat » sont variables et peuvent donc prendre la marque du pluriel.
Ex : J’ai acheté un ensemble d’objets roses.

L’adjectif dérivant d’une couleur, lui, varie en genre et en nombre avec le nom qu’il accompagne.
Ex : Ces feuilles d’automne orangées.
Ex : Quelles belles décorations de Noël dorées!

 

Andréanne Lefebvre

Source : Hélène Dufour, Revu et corrigé : Révision de textes en français, 2e édition, Chenelière Éducation inc., (2009), p. 134-135.

Demi

J’ai toujours eu du mal à employer correctement le terme demi. Comment l’accorder selon la phrase dans laquelle il se trouve et comment savoir si on doit le faire suivre d’un trait d’union? Voici donc les explications dont il faut se rappeler.

Lorsqu’il est placé devant un nom ou un adjectif, demi est invariable.

  • Ex. : Des demi-mesures, des demi-sœurs, une demi-journée, des carottes à demi-coupées.

Devant un nom, demi est suivi d’un trait d’union, alors que devant un adjectif, il n’est suivi d’aucun trait d’union.

  • Ex. : Une demi-heure, à demi vêtu.

Suite à un nom ou un adjectif, demi peut s’accorder au féminin, mais jamais au pluriel.

  • Ex. : Deux minutes et demie, trois jours et demi.

Sur ce, j’espère que ces quelques règles vous seront autant utiles qu’à moi!

 

Mélissa Boissé

Source :

Site Web La langue française, « 30 difficultés de la langue française (et comment les surmonter) », 20 juin 2015.

Un animal, c’est pour la vie!

Source: Pixabay.com

Êtes-vous réellement prêts à adopter un animal de compagnie?

L’adoption d’un animal de compagnie implique plusieurs concessions. L’animal qui s’apprête à joindre votre famille vous aimera d’un amour inconditionnel et sera heureux d’être avec vous chaque jour. Bien comprendre toutes les responsabilités qui viennent avec cette adoption peut aider à prendre une décision réfléchie afin d’éviter toute tournure d’abandon qui peut amener de la tristesse autant pour vous que pour l’animal en question.

Chaque année, des centaines de milliers d’animaux sont abandonnés par leur famille pour se retrouver en refuges.

 

Vous trouverez ici 6 questions qu’il est important de mettre sur table avant de prendre la décision d’adopter un animal : 

  1. Êtes-vous prêt à vous engager pendant plusieurs années?
    Un animal de compagnie, c’est pour la vie! Il faut donc envisager que cette vie commune peut durer plus d’une dizaine d’années selon l’animal.
  2.  Souffrez-vous d’allergies?
    Les allergies sont l’une des principales raisons de l’abandon. Il est important de vérifier vos allergies avec l’animal de quelqu’un d’autre avant de prendre cette responsabilité. De plus, avez-vous un conjoint ou des enfants qui sont susceptibles d’être allergiques?
  3. Vivez-vous dans un appartement ou dans une maison?
    Selon le type d’animal que vous choisirez, l’espace peut avoir un impact important sur le bien-être de l’animal. Un chien avec un tempérament actif et qui a un besoin de dépenser beaucoup d’énergie peut être malheureux dans un petit appartement restreint. De plus, les voisins sont plus proches dans un appartement. Il faut prendre en considération que les jappements de « Pitou » peuvent déranger les autres locataires de l’immeuble.
  4. Êtes-vous prêt à assumer tous les frais qu’un animal peut engendrer?Un animal demande des soins qui peuvent parfois être coûteux. Il faut être prêt à la possibilité de devoir assumer ces frais. Il est également possible qu’un jeune animal cause des bris matériels dans votre demeure.
  5. Avez-vous d’autres animaux de compagnie?
    Avant d’adopter un nouvel animal, il est important de vérifier le contact avec les autres animaux que vous possédez déjà. Certains tempéraments peuvent être incompatibles et cela peut causer de l’inconfort autant pour le nouveau venu que pour celui qui habite déjà cette propriété.
  6. Avez-vous du temps à consacrer à votre animal de compagnie?
    Un animal demande du temps. Ce n’est pas un objet que nous pouvons laisser des heures et des heures dans une cage, sans compagnie. Il faut être prêt à aller dehors avec lui, jouer avec lui, lui donner de l’attention et de l’amour.

J’espère que les points discutés plus haut vous aideront à prendre une décision éclairée face à l’adoption d’un animal. J’espère aussi que vous saurez faire face aux petits problèmes susceptibles de se présenter en tenant compte que l’abandon n’est pas une option!

Andréanne Lefebvre

Source :

Site Web de la SPCA, « 12 questions à se poser avant d’adopter », 2015.

Les paronymes

Source: Pixabay.com

Savez-vous ce qu’est un paronyme?

Un paronyme est un mot ayant une orthographe et une prononciation orale semblables à celles d’un autre mot. Malgré leur similitude, les deux mots ont par contre des sens bien différents. Il est facile de confondre ces deux mots si l’on ne porte pas une attention particulière, puisqu’il s’agit parfois d’une seule lettre différente.

Voici quelques exemples de paronymes faciles à confondre :

  • Effraction/Infraction
  • Une effraction est l’action commise : Forcer une porte ou une serrure, briser une fenêtre.
  • Ex : Les voleurs ont réussi à entrer dans la maison par effraction.
  • Une infraction consiste à ne pas respecter une loi, violation d’un engagement.
  • Ex : Conduire en état d’ébriété est une infraction au Code criminel.
  • Adhérence/Adhésion
  • L’adhérence décrit un objet ayant la capacité de se tenir/se coller fortement à un autre objet.
  • Ex : L’aimant adhère au frigo.
  • L’adhésion peut définir une inscription à un groupe quelconque, mais également de « donner son accord ».
  • Ex : Les responsables du projet doivent donner leur adhésion avant le début des travaux.
  • Accident/Incident
  • Un accident désigne un évènement imprévu, bien souvent malheureux ou fâcheux. Un accident arrive soudainement et entraîne généralement des dommages matériels ou corporels.
  • Ex : Son fils a eu un accident de vélo en se rendant à l’école.
  • Un incident est un évènement qui vient perturber une action. Il peut également entraîner différentes conséquences, mais celles-ci resteront généralement moins graves que celles d’un accident.
  • Ex : Un incident imprévu nous force à reporter la réunion d’équipe.
  • Allocution/Allocation
  • Une allocution est en fait un discours, un procès-verbal, une affirmation prononcés en public.
  • Ex : Pour remercier son personnel, la directrice générale a prononcé une allocution chaleureuse et sympathique.
  • Une allocation est un montant d’argent versé par le gouvernement.
  • Ex : La mère de Thomas reçoit des allocations familiales chaque mois.
  • Venimeux/Vénéneux
  • Venimeux réfère au venin provenant d’un animal ayant la capacité de causer des dommages importants, voire mortels.
  • Ex : Un serpent venimeux.
  • Vénéneux/Vénéneuse réfère au venin provenant d’une plante ayant la capacité de causer des dommages importants, voir mortels.
  • Ex : Attention en la manipulant, cette plante est vénéneuse.

En espérant que ces distinctions vous aideront à choisir le mot approprié à vos propos !

 

Andréanne Lefebvre

Sources :

Site Web de la Banque de dépannage linguistique, « Qu’est-ce qu’un paronyme? », novembre 2016.

Site Web Français facile, « Paronymes ».

Éternelle insatisfaction

Source : Pixabay.com
Source : Pixabay.com

J’ai toujours eu du mal à vivre dans le moment présent. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai vécu dans l’attente, le goût de vivre autre chose de plus grand, de plus fort. Et la déception lorsque cela se produisait enfin. Tout est toujours plus beau dans mes rêves.

J’ai d’abord eu hâte d’obtenir mon indépendance, de tomber en amour, puis de ne plus être en amour. J’ai désiré, puis voulu cesser de désirer. J’ai idéalisé des projets d’études, de carrière, de maternité, en pensant toujours être sur le point d’atteindre ce mystérieux état d’accomplissement qui survient lorsqu’on se sait là où on doit être, et avec qui on doit être.

C’est une vie qu’on imagine, qu’on attend, mais qu’on ne vit vraiment jamais. Le plus frustrant dans cette façon d’être, c’est que son absurdité m’est bien évidente, mais que cela ne m’empêche pas de continuer à ressentir les choses ainsi.

Une vie à attendre le grand frisson. Le voir au loin, le toucher du bout des doigts, puis le perdre.

Mélissa Boissé

Que ou dont?

L’emploi des pronoms relatifs que et dont est souvent malmené. Pourtant, la règle qui permet de savoir lequel des deux pronoms utiliser est toute simple; il s’agit simplement de déterminer si on est en présence d’un complément direct ou bien d’un complément indirect.

Complément direct : on répond à la question « Qui? » ou « Quoi? », sans ajout de préposition. Ex. : Ton père aime ta mère. Ton père aime qui? Ta mère.

Complément indirect : on répond à la question indirecte « À qui? », « À quoi? », « De qui? » ou « De quoi? ». Ex. : Ton père parle à ta mère. Ton père parle à qui? À ta mère.

Revenons maintenant au choix à faire entre les pronoms que et dont.

Le pronom que s’utilise en présence d’un complément direct, alors que le pronom dont s’utilise en présence d’un complément indirect.

Voici donc une phrase fautive, suivie de sa correction :

C’est le nouvel album de musique que je t’ai parlé hier.

Correction : C’est le nouvel album de musique dont je t’ai parlé hier.

Laquelle des deux questions suivantes fait du sens : « Je t’ai parlé quoi hier? » ou « Je t’ai parlé de quoi hier? »

Conséquemment, l’utilisation d’un complément indirect nous indique que c’est le pronom relatif dont qui est approprié.

Pour terminer, voici une illustration amusante et intéressante à ce sujet, faite par une enseignante de français en sabbatique qui publie sur Facebook des capsules humoristiques écrites sur les serviettes de table du bar où elle travaille momentanément.

Source : Page Facebook publique de La prof on the rocks.
Source : Page Facebook publique de La prof on the rocks.

Mélissa Boissé

Sources :

Site Web de l’Université de Montréal, service aux étudiants, « Que ou dont? ».

Page Facebook de La prof on the rocks, « Les pronoms qui font peur : QUE et DONT », 31 octobre 2016.

Ces fameux drones

Source: Pixabay.com

Avez-vous déjà vu ces petites merveilles voler au-dessus de vos têtes? Peut-être en avez-vous même déjà eu peur?

Le mot drone provient de l’anglais pour signifier un aéronef/objet volant d’origine terrestre, doté d’une autonomie et pouvant se déplacer en altitude sans pilote à bord. Dans la majorité des cas, il est télécommandé par quelqu’un restant au sol. Les drones ont une foule d’usages pour des professionnels tels que les policiers, les forces armées, les chasseurs, etc. Ils seront également de plus en plus utilisés à des fins de recherche lorsqu’il sera question de sauvetage suite à une catastrophe naturelle.

Nous pouvons également exploiter ces petits appareils à des fins plus artistiques. Avec leur capacité à voler pendant plusieurs heures et à gagner une altitude satisfaisante, il est possible de réaliser des vidéos incroyables. Mon père est un grand passionné de cette nouvelle technologie. Talent de photographe déjà nettement développé, il occupe maintenant quelque-uns de ses temps libres à la conception de vidéos afin de nous faire connaître les beaux paysages qui se trouvent à quelques kilomètres de chez nous.

Voici l’une des réalisations de mon « passionné-papa » :

 

Andréanne Lefebvre

Sources :

Site Web Wikipédia, « Drone ».

Site Web YouTube, vidéo « La découverte », 22 août 2016.